Développer l'apprentissage

Développer l'apprentissage

Promesse pas encore tenue d"Emmanuel Macron

Promesse pas encore tenue


Promesse en coursLe Premier ministre Edouard Philippe et la ministre du Travail Muriel Pénicaud ont présenté vendredi 9 février les grands axes de la future réforme de l'apprentissage, prévue au printemps 2018. Parmi les mesures annoncées :

  • Des Centres de formation des apprentis (CFA) pourront ouvrir sans avoir à demander l'aval du Conseil régional
  • Nouveau mode de financement : la taxe d'apprentissage sera remplacée par une "contribution alternance" payée par chaque entreprise et représentant 0,85% de sa masse salariale. Elle sera versée aux CFA en fonction du nombre de contrats signés (ainsi qu'une petite partie donnée aux régions)
  • Assouplissement du contrat (temps de travail, rupture de contrat, recrutement à tout moment de l'année...)
  • Incitations pour les apprentis (revalorisation salariale pour les 16-20 ans, aide financière pour le permis de conduire...)
  • Transparence sur les formations : les CFA et lycées professionnels devront publier leurs taux de réussite et d'insertion dans l'emploi
  • "Schéma régional" cosigné par les régions et branches professionnelles : une estimation pluriannuelle des formations à assurer sur des métiers donnés.

Objectif : développer le nombre d'apprentis, qui plafonne à un peu moins de 300 000 nouveaux contrats par an depuis dix ans.

En revanche, les premières pistes du gouvernement ne mentionnent pas une fusion des deux contrats d'apprentissage ou de professionnalisation. De même, les licences professionnelles (une licence 3 en alternance après deux années d'études supérieures) ne seront pas modifiées et le tutorat n'est pas évoqué.

Egalement, la réforme est critiquée par les régions, notamment sur la question du pilotage et de la répartition des financements. Dans un communiqué, Régions de France a pointé un risque de "fractures territoriales dans l'accès à l'apprentissage entre les zones métropolitaines et non métropolitaines" et a menacé de "se retirer" de la réforme.

Type de promesse: 
Mots-clés : 
apprentissage

Commentaires