Instaurer un service national obligatoire et universel

Instaurer un service national obligatoire et universel

Promesse pas encore tenue d"Emmanuel Macron

Promesse pas encore tenue


Une “phase d’expérimentation” serait mise en place en 2019, a annoncé la ministre des Armées, Florence Parly en octobre 2017.

Un groupe de travail missioné par le président doit "rendre ses conclusions en avril", a annoncé Emmanuel Macron fin janvier. L'executif privilégie un temps d'engagement citoyen plutôt qu'un apprentissage purement militaire.

Repoussé, un rapport parlementaire sur sa mise en place doit être publié le 21 février prochain.

Promesse en douteLe financement de cette promesse est son principal obstacle. Le service militaire promis par Emmanuel Macron coûteraitjusqu’à 30 milliards d’euros sur cinq ans” selon un rapport du Sénat. D'autant que la candidat Macron déclarait vouloir le financer "au-delà de l’enveloppe de 2% du PIB" promis pour le budget de la défense. Se pose aussi la question des infrastructures pour accueillir les quelque 600 000 jeunes potentiellement concernés chaque année.

Commentaires