Mener à bien le référendum en Nouvelle-Calédonie en 2018

Mener à bien le référendum en Nouvelle-Calédonie en 2018

Promesse pas encore tenue d"Emmanuel Macron

Promesse pas encore tenue


Le référendum, prévu depuis l'accord Nouméa de 1998, doit avoir lieu en 2018, mais l'Etat et le Parlement s'attellent depuis le mois d'octobre à préparer le vote. 

La Mission parlementaire d'information sur l'avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie, qui s'est constituée le 3 octobre, est présidée par l'ancien Premier ministre Manuel Valls. C'est Christian Jacob, le chef du groupe LR à l'Assemblée, qui en est le rapporteur. 

La constitution de la liste électorale spéciale était un premier obstacle, et de taille, que les différents acteurs devaient franchir. Cette liste, régie par la loi organique de 1999 qui a suivi l'accord de Nouméa, n'était accessible que selon des critères très restrictifs, que Le Monde détaille dans un article. Un accord à été trouvé entre l'Etat et les représentants politiques calédoniens. Reste au gouvernement à rédiger la nouvelle loi organique qui en fixera les termes.

Type de promesse: 
Thème: 
Mots-clés : 
outre-mer

Commentaires