Plus de contrôle continu pour le baccalauréat

Plus de contrôle continu pour le baccalauréat

Promesse pas encore tenue d"Emmanuel Macron

Promesse pas encore tenue


Promesse en coursLe 24 janvier, Pierre Mathiot, professeur des universités et ancien directeur de Sciences Po Lille a remis son rapport sur le baccalauréat à Jean-Michel Blanquer. Il y propose plusieurs mesures concernant la scolarité au lycée et l'examen du baccalauréat :

  • La fin des séries L, ES et S au profit de "mineures" et "majeures" choisies par les lycéens en première, qui s'ajouteraient à un tronc commun. 
  • Réorganiser l'année scolaire en semestres au lieu de trimestres.
  • Passer de dix / quinze épreuves finales du baccalauréat, à seulement quatre, auxquelles s'ajouterait un "grand oral" en fin d'année. Les autres matières seraient évaluées en contrôle continu tout au long de l'année, ou sanctionnées par des examens ponctuels sur le modèle des partiels à l'Université.
  • Remplacer les deux épreuves orales de rattrapage par un examen du livret scolaire.

Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer lancera une concertation de trois semaines avec les syndicats à compter du 29 janvier. Les principales mesures de la réforme devraient être présentées en Conseil des ministres le 14 février, pour une mise en oeuvre à la rentrée de septembre 2018 pour la seconde, en 2019 pour la première et en 2020 pour la terminale.

Au micro de France Inter, Jean-Michel Blanquer a déjà annoncé qu'il n'y aura plus que "quatre épreuves terminales" au baccalauréat et le reste en contrôle continu.

Type de promesse: 
Mots-clés : 
école

Commentaires