12 élèves par classe en CP-CE1 en zone prioritaire

12 élèves par classe en CP-CE1 en zone prioritaire

Promesse en cours d"Emmanuel Macron

Promesse en cours


Promesse-phare du programme d’Emmanuel Macron, le dédoublement des classes de CP et CE1 en REP (réseau d’éducation prioritaire) et REP+ a été étalé sur plusieurs années. Lors de la rentrée 2017, le ministre de l’éducation nationale Jean-Michel Blanquer a annoncé le dédoublement des 2500 classes de CP en REP +. Dans les faits, un an plus tard, 2200 classes de CP en REP+ ont effectivement été dédoublées selon les chiffres du ministère de l’éducation nationale.

Pour la rentrée 2018, le dédoublement est étendu aux 3200 classes de CP en REP et à 1500 classes de CE1 en REP +, soit 75% des classes de CE1 en REP +. Le ministère de l’éducation nationale prévoit de dédoubler les autres classes de CE1 en REP + ainsi que 74 classes de CE1 en REP lors de la rentrée 2019.

Pour permettre le dédoublement des classes de CP en REP +, Jean-Michel Blanquer avait annoncé la création de 2500 postes d’enseignants à la rentrée 2017. En tout en 2018, 3800 postes ont été créés dans le premier degré mais selon le premier syndicat du primaire, le SNUipp, il faudrait en créer 5000 pour mettre en place le dédoublement. Le SNUipp dénonce une situation où « les postes qui sont utiles pour le dédoublement sont pris ailleurs ».

 

Type de promesse: 
Mots-clés : 
école

Commentaires