5 milliards pour la modernisation des exploitations agricoles

5 milliards pour la modernisation des exploitations agricoles

Promesse partiellement tenue d"Emmanuel Macron

Promesse partiellement tenue


Le 18 septembre 2018, le volet agricole du Grand plan national d’investissement (GPI) a été dévoilé à Dourdain (Ille-et-Vilaine). Il promet effectivement 5 milliards d’euros injectés d’ici à 2023. Toutefois, cette enveloppe n’est pas uniquement dédiée à l’agriculture mais à partager avec l’industrie agroalimentaire, les filières de la forêt et du bois, ainsi que de la pêche et de l’aquaculture. De plus, ces 5 milliards sont à diviser en deux volets : 3 milliards d’euros d’investissements directs (de l’Etat et de l’Union européenne) et 2 milliards d’euros de prêts garantis.

Le plan de relance France 2030 prévoit également une enveloppe de 2 milliards d’euros pour « soutenir la troisième révolution agricole ». Le 12 octobre dernier, Emmanuel Macron a détaillé les ambitions de ce plan notamment pour le volet agricole qui prévoit d’« investir dans trois révolutions qui vont en quelque sorte être la suite de la révolution mécanique et de la révolution chimique qu’on a connues: le numérique, la robotique, la génétique ».

En aditionnant les 3 milliards d'euros d'investissement directs du GPI et les 2 milliards d'euros du plan de relance, la promesse de campagne d'Emmanuel Macron semble tenue. Toutefois, les 5 milliards investis ne recoupent pas intégralement les objectifs de promotion du bien-être animal et des circuits courts issus de la promesse.

Type de promesse: 
Mots-clés : 

Commentaires