Accord national interprofessionnel en faveur du sport en entreprise

Accord national interprofessionnel en faveur du sport en entreprise

Promesse pas encore tenue d"Emmanuel Macron

Promesse pas encore tenue


Les deux auteurs du rapport sur la gouvernance du sport, Laurence Lefèvre et Patrick Bayeux, ont préconisé une réforme du sport d’entreprise pour qu’il soit intégré dans le cadre d’accords d’entreprises. Ils recommandent également qu’il soit désormais considéré comme une « activité sociale et culturelle menée par le Comité d’entreprise ». Ils ont remis leur rapport à la ministre des sports le 16 octobre 2018.

L'idée d'un accord national interprofessionnel en faveur du sport en entreprise figure aussi dans le rapport "Pour faire de la France une vraie nation sportive", remis le 27 mars au premier ministre Edouard Philippe.

Selon une étude conjointe du Ministère des sports, du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), du Medef et de l’Union Sport & Cycle (le syndicat des industriels du sport) publiée en novembre 2017, seules 18% des entreprises déclarent mettre en place des activités physiques ou sportives (dont une partie sont ponctuelles). Selon le même document, à peine 4% des entreprises mettent à disposition des douches ou des vestiaires pour favoriser la pratique sportive de leurs salariés.

Type de promesse: 
Mots-clés : 
sport

Commentaires