Aides et bourses aux étudiants renforcées et plus progressives

Aides et bourses aux étudiants renforcées et plus progressives

Promesse non tenue d"Emmanuel Macron

Promesse non tenue


Le gouvernement a décidé de geler le montant des bourses attribuées par les Centre régionaux des œuvres universitaires. Depuis la rentrée universitaire 2016, les montants associés aux différents échelons n’ont pas varié : de 1009 euros sur dix mois pour le premier échelon à 5551 euros sur dix mois pour l’échelon 7.

A côté des bourses, les aides personnalisées au logement (perçues par 800 000 étudiants) ont aussi été gelées, après avoir été amputée de cinq euros par mois à la rentrée 2017. La fondation Abbé Pierre a même dénoncé une nouvelle baisse de cinq euros, en notant que les APL ne seront désormais plus indexées sur l’indice de révision des loyers, en hausse de 1.8% en 2018.

Enfin, les bourses au mérite pour les étudiants titulaires d’une mention « Très Bien » au baccalauréat avaient été réinstaurées en février 2015, après une suppression éphémère en 2014. Le gouvernement d’Edouard Philippe a maintenu leur montant : 900 euros pour un bac obtenu en 2015 ou après (1800 euros pour les étudiants qui bénéficiaient de l’aide en 2014-2015).

Type de promesse: 
Mots-clés : 
enseignement supérieur

Commentaires