Audition des nouveaux ministres par la commission compétente de l'Assemblée

Audition des nouveaux ministres par la commission compétente de l'Assemblée

Promesse non tenue d"Emmanuel Macron

Promesse non tenue


Au début de son mandat, Emmanuel Macron a quasiment systématisé l'audition des ministres nouvellement nommés par la commission de l'Assemblée nationale correspondant à leur portefeuille. Entre le 4 juillet et le 2 août 2017, 13 des 16 ministres du gouvernement d'Edouard Philippe ont ainsi été entendus par les députés dans le but de "préciser leur feuille de route". Trois ministres font exception :

  • Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, n'a été entendu que par la Commission de l'aménagement des territoires et du développement durable du Sénat.
  • Muriel Penicaud, ministre du Travail, n'a pas précisé sa "feuille de route" dans la mesure où sa première audition , le 5 juillet, a d'emblée porté sur son projet de réforme du Code du travail.
  • Annick Girardin, ministre des Outre-mer, n'a pas été entendue par les députés - aucune commission parlementaire ne correspond cependant à son portefeuille.

En revanche, cette pratique n'a pas été reconduite lors de l'entrée au gouvernement de nouveaux ministres en cours de mandat, notamment à la suite de la nomination à Matignon de Jean Castex.

Commentaires