Autonomie de recrutement des enseignants dans les zones prioritaires

Autonomie de recrutement des enseignants dans les zones prioritaires

Promesse pas encore tenue d"Emmanuel Macron

Promesse pas encore tenue


Dans son rapport d’octobre 2018 sur le bilan de quarante ans de politique d’éducation prioritaire, la Cour des comptes a recommandé un ajustement de "la gestion des enseignants aux besoins de l’éducation prioritaire". Elle propose notamment "d’élargir la capacité des chefs d’établissements à recruter sur profils pour les postes d’enseignant situés en éducation prioritaire".

Type de promesse: 
Mots-clés : 
école

Commentaires