Couvrir l'ensemble du territoire en très haut débit ou fibre d'ici à 2022

Couvrir l'ensemble du territoire en très haut débit ou fibre d'ici à 2022

Promesse pas encore tenue d"Emmanuel Macron

Promesse pas encore tenue


En France, 6,5 millions de foyers n'ont pas accès à un bon débit internet. En 2013, François Hollande a lancé le plan "France Très Haut Débit" pour couvrir le territoire en haut débit (supérieur à 30Mb/s) d'ici 2022.

Le 17 juillet, lors de la Conférence nationale des territoires au Sénat, Emmanuel Macron a annoncé une accélération "afin de parvenir à une couverture en haut et très haut débit d'ici la fin de l'année 2020" et "non plus 2022".

Mais l'Arcep, l'autorité de régularion des télécoms, s'est montrée sceptique en octobre au Palais du Luxembourg. "Ces déploiements s’achèveront au mieux en 2023, donc non seulement pas en 2022, mais pas non plus en 2020."

Le président a aussi concédé qu'il est "impossible de tenir la promesse de tirer la fibre dans tous les logements de la République. Cette promesse est intenable technologiquement et financièrement". 15 à 16 milliards d'euros d'investissement seraient nécessaires pour l'appliquer.

Emmanuel Macron se tourne plutôt vers des "complémentarités technologiques" avec notamment l'internet mobile (3G, 4G) et le satellite. Dans certaines zones difficiles d'accès, elles joueront le rôle de couverture haut débit en renfort du très haut débit.

 

 

Type de promesse: 
Mots-clés : 
numérique

Commentaires