Créer des diplômes universitaires pour les ministres du culte

Encourager la création de diplômes universitaires pour les ministres du culte (prêtres, imams...)

Promesse en doute d"Emmanuel Macron

Promesse en doute


 

Dissensions autour de la création d'un Conseil national des imams.

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz, a annoncé ce 28 décembre le retrait du projet de création d’un Conseil national des imams chargé de certifier leur formation. Lors d’une rencontre à l’Élysée le 18 novembre dernier,  les représentants du Conseil français du culte musulman (CFCM), ont présenté le projet au chef de l'Etat. Emmanuel Macron avait fixé un objectif de six mois pour l'organisation d'une labellisation des formations, une certification des imams et la rédaction d'une charte des principes républicains, dont le non-respect entraînerait leur révocation, dans un discours prononcé aux Mureaux (Yvelines) le 2 octobre. Pour justifier son retrait, Chems-Eddine Hafiz a évoqué, sans la nommer, « la composante islamiste au sein du CFCM, notamment celle liée à des régimes étrangers hostiles à la France ». Selon lui, elle bloque les négociations sur la rédaction de la charte.

Commentaires