Créer des places en crèche et renforcer l'encadrement en maternelle

Créer des places en crèche et renforcer l'encadrement en maternelle

Promesse pas encore tenue d"Emmanuel Macron

Promesse pas encore tenue


Dans une interview au quotidien régional Ouest-France, publiée le 6 janvier 2018, le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a annoncé la tenue en mars 2018 "d'assises de l'école maternelle".

L'apprentissage du langage sera au coeur de cette refonte de la maternelle, a affirmé Jean-Michel Blanquer, sans pour le moment évoquer le recours aux services civiques ou à des associations partenaires. Par ailleurs, le partenariat avec l'association "Lire et faire lire" a été rappelé à l'occasion du lancement de la campagne "Ensemble pour un pays de lecteurs", le 12 octobre dernier.

Le 19 juillet 2018, la ministre de la Santé et des Solidarités, Agnès Buzyn, a signé la nouvelle Convention d’objectif et de gestion avec la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF) pour la période 2018-2022. Elle prévoit la création d’au moins 30 000 places en établissement d’accueil du jeune enfant (crèches) sur cinq ans. La Convention veut aussi promouvoir l’accueil individuel auprès des parents et l’offre d’assistants maternels.

Mais dans un rapport d’avril 2018, le Haut conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge (HCFEA) chiffrait à 230 000 places le besoin de solutions d’accueil pour les enfants de moins de trois ans : crèche, accueil individuel et préscolarisation confondus.

Type de promesse: 
Mots-clés : 
école, maternelle, crèche

Commentaires