Dépénaliser l'usage de petites doses de drogues

Dépénaliser l'usage de petites doses de drogues

Promesse non tenue d"Emmanuel Macron

Promesse non tenue


Le ministre de l'intérieur Gérard Collomb a renoncé à la dépénalisation du cannabis à la suite d'un rapport parlementaire qui lui a été remis en janvier 2018.

A la place, il a opté pour la "forfaitisation" de la consommation de drogue. Cela signifie qu'en cas de flagrant délit, les détenteurs de drogue s’exposent à une amende forfaitaire de 200 euros, dans le but de désengorger les tribunaux et de soulager les policiers. Mais des poursuites pénales sont toujours possibles, par exemple en cas de récidive.

Cette "forfaitisation", expérimentée depuis mars 2019, a été généralisée en septembre 2020.

Mots-clés : 

Commentaires