Etendre les allocations chômage et les conditionner

Etendre les allocations chômage et les conditionner

Promesse tenue d"Emmanuel Macron

Promesse tenue


La loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel", promulguée le 5 septembre 2018, prévoit d'élargir le champs des bénéficiaires de l'assurance chômage. Les salariés qui démissionnent d'un contrat à durée indéterminée (CDI) et les travailleurs indépendants peuvent désormais être indémnisés, mais sous conditions.

La loi prévoit également, depuis le 1er janvier 2019, une définition plus restreinte et personnalisée de "l'offre raisonnable d'emploi". C'est à dire une offre qui correspondrait au projet du chômeur. Si deux offres d'emploi raisonnables sont refusées, le Code du travail prévoit que Pôle emploi peut sanctionner le chômeur d'un mois de radiation des services.

La réforme de l'assurance chômage du 26 juillet 2019, durcit quant à elle, les règles sur la dégressivité des allocations et sur la durée d'affiliation nécessaire pour ouvrir ou recharger un droit.

En 2022, la ministre du Travail Elisabeth Borne a demandé 25% de contrôles en plus des chômeurs et de leurs situations à Pôle emploi, soit 250.000 vérifications supplémentaires.

Commentaires