Etendre l'accès au régime fiscal de la microentreprise

Etendre l'accès au régime fiscal de la microentreprise

Promesse tenue d"Emmanuel Macron

Promesse tenue


Depuis 2019,  les micro-entrepreneurs sont devenus éligibles à l'exonération de début d'activité (ex Accre), si le revenu annuel de la première année est inférieur 40 524 euros, explique BPI France. 

En 2020, le chiffres d'affaires trimestriel moyen d'un micro entrepreneur était de 3 792 euros, rappelle l'Union professionnelle au service des micro-entrepreneurs (UPSME). 

De plus, le plafond pour être considéré comme micro-entrepreneur a bien été doublé, pour passer à 176 200 euros pour les activités de vente de marchandises, vente à consommer sur place ou fourniture de logement et 72 600 euros pour les autres activités décrit le site des impôts. Avant le quinquennat, ces seuils s'élevaient à 82 800 euros et 33 200 euros. 

Un entreprise peut aussi dépasser une fois le seuil et conserver le statut de micro-entreprise. 

 

Commentaires