Faire décroître progressivement l'opération « Sentinelle »

Faire décroître progressivement l'opération « Sentinelle »

Promesse partiellement tenue d"Emmanuel Macron

Promesse partiellement tenue


En septembre 2017, la ministre des armées, Florence Parly, a annoncé une réorganisation du dispositif. Toutefois, la ministre a annoncé que les effectifs (10 000 soldats dont 3 000 réservistes) "seront maintenus".

Désormais, l’opération se divise en trois niveaux : “dispositif permanent” (3 500 soldats), “échelon de renforcement planifié” (3 500 soldats pour la protection d’évènements) et “réserve stratégique” (3 000 soldats).

Promesse trop impréciseEn plus d'avoir été modifiée, cette promesse est difficilement évaluable car elle est indexée sur une menace terroriste que nous ne pouvons mesurer. Le nombre de militaires déployés est lié au niveau de vigilance Vigipirate. Les effectifs sont passés de 7 000 à 3 000 soldats en mars 2021, avec la baisse du niveau d’alerte. 

Néanmoins, l'organisation du dispositif a bien été "adaptée", comme promis dans la version finale du programme d'Emmanuel Macron.

 

Type de promesse: 
Mots-clés : 

Commentaires