Garderies de courte durée pour favoriser la pratique sportive

Garderies de courte durée pour favoriser la pratique sportive

Promesse non tenue d"Emmanuel Macron

Promesse non tenue


Lui Président n’a pas trouvé trace d’initiatives de cette nature à plus grande échelle qu’une initative ponctuelle (Le Parisien relevait par exemple en mars 2018 qu’une salle de sport privée de Seine-Et-Marne proposait un service de garderie pour les enfants de leurs abonnés).

Les garderies de courte durée figurent toutefois dans le rapport “ Pour faire de la France une vraie nation sportive”, remis en 2019 au Premier ministre d’alors Edouard Philippe.  Les deux auteurs, le député LREM François Cormier-Bouligeon, et la sénatrice MoDem Françoise Gatel, rappellent l'engagement présidentiel sur le sujet. 

Mais interrogée par Lui Président en décembre 2021,  la sénatrice Françoise Gatel, a nuancé en estimant que ce n’est “pas à l’Etat de créer des garderies de courte durée. C’est plutôt le ressort des associations ou des communes. Par contre, l’Etat par le biais de la CAF peut aider au financement de ces structures”.

Commentaires