Interdire les téléphones portables à l'école primaire et au collège

Interdire les téléphones portables à l'école primaire et au collège

Promesse tenue d"Emmanuel Macron

Promesse tenue


Cette mesure devrait être mise en place "à l'école et au collège dès la rentrée 2018", a affirmé le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer le 10 décembre 2017 lors de son passage au Grand Jury RTL - Le Figaro - LCI.

Les téléphones ne seraient pas proscrits des établissements mais seulement "confinés" car "vous pouvez en avoir besoin pour des usages pédagogiques, pour des situations d'urgence", a-t-il détaillé. Une proposition décriée par certains acteurs du monde éducatif, qui jugent que les établissements n'auront pas les moyens matériels et humains de contrôler les élèves.

L'article L511-5 du Code de l'éducation énonce que : "Dans les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges, l’utilisation durant toute activité d’enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur, par un élève, d’un téléphone mobile est interdite." La nuance se niche dans le mot "utilisation" et non "possession". Chaque établissement peut ensuite fixer ses propres règles.

Une proposition de loi interdisant le téléphone portable à l’école primaire et au collège a été définitivement adoptée le 30 juillet 2018. Le ministère de l’Education nationale a rappelé avant la rentrée 2018 que l’interdiction concerne les téléphones mobiles mais aussi tous les autres équipements de communication électronique comme les montres connectées ou les tablettes.

La loi prévoit cependant une exception : "les élèves en situation de handicap ou atteints d’un trouble de santé invalidants" pourront toujours utiliser les dispositifs médicaux associés à un équipement de communication.

Type de promesse: 
Mots-clés : 
école

Commentaires