Laisser au communes l'organisation du temps périscolaire

Laisser au communes l'organisation du temps périscolaire

Promesse tenue d"Emmanuel Macron

Promesse tenue


Le décret publié le 28 juin au Bulletin officiel prévoit la possibilité pour les communes d'obtenir une dérogation afin d'organiser la semaine scolaire sur 4 jours au lieu de 4,5 jours. Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a indiqué le 29 août 2017 lors de sa conférence de presse de rentrée qu'un tiers des communes de France avaient opté pour un rythme de quatre jours de classe par semaine à la rentrée 2017.

Pour aider les communes dans l’organisation du temps périscolaire, le ministre de l’Education nationale a lancé le Plan Mercredi le 20 juin 2018. Il s’agit d’un dispositif de soutien aux projets périscolaires proposés par les collectivités territoriales le mercredi. « La mise en œuvre du Plan mercredi relève des initiatives locales que l’État accompagne » précise le document.

Un label « Plan Mercredi » est mis en place à partir de la rentrée 2018 pour signaler les initiatives locales ainsi accompagnées. Les collectivités territoriales pourront aussi bénéficier d’un « soutien renforcé pour l’organisation » de ces activités périscolaires, un soutien disponible qu’elles soient passées à la semaine de 4 jours ou restées à la semaine de 4.5 jours.

Type de promesse: 
Mots-clés : 
école

Commentaires