Maintenir le CETA

Maintenir le CETA

Promesse tenue d"Emmanuel Macron

Promesse tenue


Ratifié en février 2017 par le Parlement européen, l’accord commercial entre l’Europe et le Canada est entré en vigueur provisoire le 21 septembre 2017 (95% du traité est appliqué).

Quelques jours avant son élection, Emmanuel Macron avait promis de reconsidérer sa position sur le CETA, si son impact était jugé négatif. Il a donc nommé une commission d’experts, qui a remis en septembre 2017 un rapport soulignant les faiblesses du CETA, notamment sur le plan environnemental, et en relayant les inquiétudes des ONG et agriculteurs. 

Ce rapport n'a pas poussé Emmanuel Macron à renoncer à soutenir le CETA. Son gouvernement a toutefois présenté un « plan d’action » pour accompagner la mise en place de l'accord commercial (qui n'a pas convaincu ses opposants).

L'Assemblée nationale a voté la ratification définitive du CETA le 23 juillet 2019, avec l'appui du gouvernement.

Mots-clés : 

Commentaires