Multiplier les spectacles vivants coproduits

Multiplier les spectacles vivants coproduits

Promesse en cours d"Emmanuel Macron

Promesse en cours


Dans le milieu du spectacle vivant - qui regroupe la danse, le théâtre, les arts du cirque, l'opéra... - la « coproduction » désigne un type de contrat « aux termes duquel deux ou plusieurs parties règlent les conditions dans lesquelles elles participeront en commun à la fabrication, à la réalisation, à l’exploitation ou au financement d’un spectacle vivant ». L'Administration fiscale précise que « Le coproducteur peut être un diffuseur, un théâtre ou toute autre personne morale ou physique ».

Interrogé par Lui Président, le ministère de la Culture assure que « sous l'impulsion du gouvernement, [il] a engagé depuis [2019] une réforme du dispositif d'aides déconcentrées au spectacle vivant (ADSV) ».

Le décret qui régit ces aides (décret n°2015-641 du 8 juin 2015) va être remplacé par un nouveau décret au mois d'avril 2021 a appris Lui Président.

La Direction générale de la création artistique, rattachée au ministère de la Culture, a détaillé le nouveau dispositif à Lui Président : 4,7 millions d'euros supplémentaires (+ 10 % selon le ministère) pour le soutien à la coproduction ; prise en compte de nouvelles modalités de production artistique (comme la production déléguée ou le collectif d'artistes) ; plus de souplesse sur les « situations imprévues » (par exemple l'annulation d'un spectacle pour cause de pandémie) ; simplification et dématérialisation « totale » du dispositif d'aides (via le site http://mesdemarches.gouv.fr/).

Commentaires