Outils de régulation contre la volatilité des prix agricoles

Outils de régulation contre la volatilité des prix agricoles

Promesse tenue d"Emmanuel Macron

Promesse tenue


Le premier pilier de la Politique agricole commune (PAC) distribue des aides directes (environ 70 % du budget du 1er pilier) destinées à soutenir les revenus des agriculteurs. Ces aides fonctionnent de manière découplées, elles ne sont donc pas adaptées à chaque filière agricole mais distribuées en fonction de la surface de l’exploitation ou du nombre de têtes d'un élevage.

La réforme de la PAC pour la période 2021-2027, définitivement approuvée par le Parlement européen le 23 novembre 2021 et qui entrera en vigueur au 1er janvier 2023, propose une réforme de ce premier pilier. Désormais, pour bénéficier des aides européennes, chaque État membre devra présenter à la Commission européenne un Plan stratégique national (PSN) qui orientera la politique agricole du pays. Ces PSN ont été pensés pour que chaque État puisse allouer les financements de la PAC en fonction des différents types d’agricultures et des spécificités territoriales. En ce sens, la réforme de la PAC devrait permettre une régulation de la volatilité des prix plus adaptée à chaque filière agricole.

Type de promesse: 
Mots-clés : 

Commentaires