Ouvrir les bibliothèques en soirée et le week-end

Ouvrir les bibliothèques en soirée et le week-end

Promesse tenue d"Emmanuel Macron

Promesse tenue


Dans une lettre de mission datée du 31 juillet 2017, la ministre de la Culture Françoise Nyssen a nommé l'écrivain Erik Orsenna ambassadeur de bonne volonté auprès des collectivités territoriales et des acteurs du secteur du livre. Il s'est donc lancé, avec Noël Corbin, inspecteur général des affaires culturelles, dans un tour de France des bibliothèques, au cours duquel il a promu le projet gouvernemental et récolté les avis, revendications et recommandations des parties prenantes.

Le 20 février 2018, les deux hommes ont remis leur rapport à Françoise Nyssen - « Voyage au pays des bibliothèques. Lire aujourd'hui, lire demain » - dans lequel ils recommandaient « d'ouvrir mieux et plus » les bibliothèques. Dans le rapport, ils soulignent que la France est certes bien dotée en établissements, mais elle les ouvre peu : 41 heures par semaine dans les grandes villes, alors qu'à Londres, les bibliothèques sont accessibles 78 heures, et 98 heures à Copenhague.

Le ministère de la Culture avait décidé de rallonger de 8 millions d'euros pour cinq ans la dotation générale de décentralisation pour les bibliothèques dans son budget 2018, ce qui financerait « 200 projets d'extension d'horaires » selon MM. Orsenna et Corbin. Le gouvernement s'est engagé à favoriser et financer les extensions d'horaires des bibliothèques les week-ends et en soirée.

D'après Le Monde, un an après le lancement du « plan bibliothèque », un « petit frémissement » s'est opéré à travers la France : « En 2018, 171 nouveaux projets d’extension des horaires de bibliothèques municipales ont reçu un financement, dont 60 % concernent des communes de moins de dix mille habitants ».

En juillet 2020, un rapport sénatorial soulignait que : « Le dispositif d’accompagnement financier de l’État permet aujourd’hui de soutenir, au niveau local, 343 projets d’extension des horaires d’ouverture de bibliothèques, ce qui représente 623 communes, 747 bibliothèques, et concerne 9,1 millions de Français. »

La Commission des affaires culturelles et de l'éducation de l'Assemblée nationale a rapporté en mars 2021 que 440 projets d'extension d'horaires avaient été financés « pour une ouverture hebdomadaire supplémentaire moyenne de 8h30 par projet », ce qui est plus que ce qu'évaluait Erik Orsenna et Noël Corbin (200) et que l'objectif fixé par le ministère de la Culture (400). Les députés appellent néanmoins à « ouvrir plus, offrir plus [et] mieux former ».

Commentaires