Permettre aux sportifs de haut niveau d'être en formation ou en contrat

Permettre aux sportifs de haut niveau d'être en formation ou en contrat

Promesse inévaluable d"Emmanuel Macron

Promesse inévaluable


Le baromètre 2017 des chiffres-clés du sport recensait 6225 sportifs de haut niveau (SHN) en France en 2016. En 2014-2015, le Département de l’Orientation, de la Formation, de l’accès à l’Emploi et de la Reconversion des sportifs(ves) de haut niveau (DOFER) de l’Insep comptait 612 sportifs inscrits en formation, dont 157 en formation professionnelle.

Depuis l'arrivée d'Emmanuel Macron au pouvoir, l'Etat a renouvelé son soutien à la fondation Pacte de performance, lancée en 2014. Cette structure met en relation des sportifs de haut niveau et des entreprises mécènes. Les premiers reçoivent un soutien financier de l'entreprise et peuvent y trouver un emploi. Le Pacte de performance accompagne actuellement 225 athlètes et espère atteindre 400 sportifs accompagnés en 2020.

La ministre des sports, Roxana Maracineanu, souhaite également sélectionner en priorité 500 sportifs de haut niveau, avec des chances de médailles aux Jeux olympiques de Paris 2024 et leur attribuer "un revenu qui leur permette de ne pas trop se disperser".

Le baromètre 2020 des chiffres-clés du sport recensait 5001 sportifs (p.34 du rapport) de haut niveau à fin 2019, pour 15.032 "en lien avec le sport de haut niveau", catégorisation incluant les espoirs et les collectifs nationaux.

Si des aides à l'emploi et à la formation pour les sportifs de haut niveau existent, Lui Président n'a pas trouvé trace de réforme significative lors du quinquennat Macron. Un article sur les sujet publié en juillet 2021 sur le site du Conseil national des barreaux d'avocats ne faisait pas état d'évolution législative depuis une réforme sous le quinquennat Hollande.

Commentaires