Planification souple de l'utilisation des espaces marins et littoraux

Planification souple de l'utilisation des espaces marins et littoraux

Promesse non tenue d"Emmanuel Macron

Promesse non tenue


Dans son programme de 2017, Emmanuel Macron promettait de repenser la planification de l’espace maritime (c’est-à-dire l’aménagement du littoral et la gestion des activités maritimes). Ce processus avait été entamé avant son élection, en février 2017, avec l’adoption par décret d’une Stratégie nationale pour la mer et le littoral (SNML).

Cette SNML se décline en quatre documents stratégiques de façade (DSF), un par façade maritime en France métropolitaine. Ces DSF contiennent deux volets : un volet stratégique élaboré entre 2016 et 2018, dressant l'état des lieux de la situation et des mesures à prendre, et un volet opérationnel, chargé de présenter le plan d’action à mettre en œuvre pour chaque façade maritime. Ce second volet a été soumis à la consultation du public via la plateforme du ministère de la Mer "Mer Littoral 2030" entre le 20 mai et le 20 août 2021. Cette même plateforme annonce que "L’Etat approuvera en mars 2022 les plans d’action des quatre DSF".

Malgré une volonté politique qui perdure depuis 2017, aucune réforme concrète de la planification de l'espace maritime n'a encore été opérée.

Type de promesse: 
Mots-clés : 

Commentaires