Publier les noms des entreprises ne respectant pas l'égalité salariale femmes-hommes

Publier les noms des entreprises ne respectant pas l'égalité salariale femmes-hommes

Promesse tenue d"Emmanuel Macron

Promesse tenue


Afin de pouvoir vérifier l’application de l’égalité salariale dans les entreprises, le gouvernement a mis en place dans le cadre de la la loi “avenir professionnel” de 2018 un “index d'égalité hommes-femmes”, que toute entreprise de plus de 50 ans salariés doit déclarer annuellement. 

Cet index (consultable ici) fonctionne sous forme de note sur 100 points, basée sur cinq critères : l'écart de rémunération femmes-hommes (40 points), l'écart dans les augmentations annuelles (20 points) et dans les promotions (15 points), au retour de congé maternité (15 points), et la présence de femmes parmi les plus gros salaires de l'entreprise (10 points). En cas d’index inférieur à 75 points, l’entreprise doit prendre des mesures correctives, pour diminuer les écarts dans un délai de 3 ans sous peine de sanctions financières. 

En 2021, 56 % des entreprises françaises ayant déclaré l’index égalité professionnelle ont obtenu une note supérieure à 75/100, selon le dernier rapport du Ministère de l’égalité femmes-hommes. Seules 2 % d’entre elles atteignent la note de 100/100. 

Commentaires