Réserver les marchés publics européens aux entreprises qui exercent en Europe

Réserver les marchés publics européens aux entreprises qui exercent en Europe

Promesse pas encore tenue d"Emmanuel Macron

Promesse pas encore tenue


Emmanuel Macron a réaffirmé sa promesse dès juin 2017 lors de son premier conseil européen. Mais il s'est heurté à l'opposition des pays les plus "libre-échangistes" de l'Union européenne (Pays-Bas, Suède, Danemark...) selon Le Monde.

Cependant, un premier mouvement en faveur du Buy European Act a été initié au Parlement européen en décembre, mais pas à l'initiative d'Emmanuel Macron. L'amendement d'une eurodéputée socialiste, Christine Revault d'Allonnes-Bonnefoy. Il prévoit que les marchés publics dans le secteur des transports, de l'énergie et du numérique devront être attribués à des entreprises qui réalisent plus de 50% de leur valeur ajoutée en Europe.

Type de promesse: 
Mots-clés : 
entreprises

Commentaires