Supprimer un quart des départements par un rapprochement avec les métropoles

Supprimer un quart des départements par un rapprochement avec les métropoles

Promesse pas encore tenue d"Emmanuel Macron

Promesse pas encore tenue


Emmanuel Macron a reçu le 1er octobre 2018 les présidents des métropoles de Lille, Nice, Nantes, Bordeaux et Toulouse, pour avancer sur la fusion entre ces métropoles et les départements dans lesquels elles se situent. Mais à un an des municipales et deux ans des départementales, le projet reste enlisé.

Avec l'avènement du Grand Paris, l'exécutif souhaitait aussi supprimer les départements de la petite couronne parisienne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne), mais cette piste a été abandonnée.

Lors de sa conférence de presse post-Grand Débat national, Emmanuel Macron a cité les départements comme exemple de la confusion liée au mille-feuille territorial et aux compétences partagées entre plusieurs échelons... sans revenir sur son engagement de supprimer un quart des départements.

Type de promesse: 
Mots-clés : 

Commentaires