Président :

Pas de collaborateurs condamnés à l'Elysée

Commentaire de la rédaction: 

Beaucoup de visiteurs nous ont reproché de ne pas avoir considéré cette promesse comme brisée, en raison des condamnations de certains membres des gouvernements de François Hollande.

Sont évoquées les condamnations de Jean-Marc Ayrault (condamné en décembre 1997 à 6 mois avec sursis pour des faits de favoritisme, puis réhabilité), de Christiane Taubira (condamnée en 2004 aux Prud'hommes à 5300€ de dommages et intérêts pour le licenciement injustifié de son assistante parlementaire) et Harlem Désir, nommé secrétaire d'Etat en avril 2014 (condamné en 1998 à 18 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d'amende pour emploi fictif). Dans le cas d'Arnaud Montebourg, également évoqué parce que condamné le 23 mai 2012 à l'euro symbolique pour avoir injurié d'anciens dirigeants de SeaFrance, puis le 17 décembre 2012 pour atteinte à la présomption d'innocence de Jean-Noël Guérini, nous ne pouvons pas le considérer condamné tant que la cour d'appel n'aura pas rendu son arrêt concernant les deux affaires. Quant à Laurent Fabius, il n'a jamais été condamné dans l'affaire du sang contaminé.

Par ailleurs, toute citation doit être pris dans son contexte. « Et si des élus, socialistes ou autres, sont condamnés pour des faits de corruption, ils ne pourront pas se présenter pendant dix ans. Je n’aurai pas autour de moi à l’Élysée des personnes jugées et condamnées. » François Hollande parle clairement de corruption.

Tant qu'aucun collaborateur direct de François Hollande à l'Elysée ne sera condamné, nous maintiendrons donc cette promesse comme "toujours tenue".

"Je n’aurai pas autour de moi à l’Élysée des personnes jugées et condamnées."

Commentaires